X
Fr / En
© Laurence Esnol Gallery
04
novembre
2016
Éric AntoinePhoto Saint germain
20
novembre
2016
Les bonds de l’existence mènent le photographe dans un lieu de vie vierge de mémoire. Cette étape marque la séparation de l’artiste d’avec le lieu qui fut son cocon pendant près de 6 ans, continent exclusif de ses recherches artistiques, îlot de solitude réparatrice.

Les bonds de l’existence mènent le photographe dans un lieu de vie vierge de mémoire. Cette étape marque la séparation de l’artiste d’avec le lieu qui fut son cocon pendant près de 6 ans, continent exclusif de ses recherches artistiques, îlot de solitude réparatrice.


Dans ce nouvel univers, fait de montagnes boisées, il célèbre l’immensité, la puissance protectrice de la nature. Ces forêts sont autant de métaphores de nos fondations intimes. Dissimulées dans ces méandres nourriciers, de frêles silhouettes nous invitent à un retour à l’essentiel. Les cadrages s’élargissent, le ciel trouve sa place dans ces paysages si denses ; partout, tel un espoir, la lumière s’immisce.

On retrouve dans cette exposition les thèmes de prédilection d’Eric Antoine : la fuite du temps, la quête artistique et existentielle de simplicité. Les fragments de corps réifiés côtoient d’anodins objets du quotidien élevés au rang de joyaux.

La question de la matérialité de l’image demeure au cœur des recherches de l’artiste. Loin de toute nostalgie, le procédé du collodion humide est ici une discipline émancipatrice. Dans une approche quasi-sculpturale, il livre de véritables photographies-objets, miroitantes et argentées.

Haut de page
©2019 Laurence Esnol Gallery